17 avril 2009

Le prix des pommes est historiquement bas | RTBF INFO

SOURCE:Le prix des pommes est historiquement bas | RTBF INFO

 
   

   

16.04.09 - 15:29 Les producteurs de pommes sont obligés de vendre à un prix trop bas, de l'ordre de 30 centimes le kilo. Les stocks sont trop importants et l'offre dépasse la demande: à ce prix, les fruiticulteurs ne peuvent plus rentrer dans leurs frais.

   

Les agriculteurs manifestaient mercredi à Verviers pour se plaindre du prix du lait qui est trop bas. D'autres secteurs agricoles font face à des situations difficile: la viande, par exemple, est aussi achetée moins chère. Dans un autre domaine encore, les pommes rapportent moins à ceux qui les cultivent. Le prix du kilo de pomme s'est effondré : on est arrivé à un seuil historiquement bas.

   

Les producteurs de pommes n'avaient plus vu ça depuis 12 ans. Les prix varient bien sûr selon les différentes catégories de fruits. Les grandes surfaces restent encore les meilleurs clients, en proposant un prix un peu plus élevé qu'à la criée mais, grosso modo, les producteurs vendent le kilo de pommes à 25 ou 35 centimes le kilo, et c'est clairement trop peu. L'an dernier, le kilo de pomme se vendait 60 centimes.

   

Un producteur de la région de Huy Waremme explique : « au pied de l'arbre, une pomme nous revient déjà à 20 centimes. Au moment où nous avons entre 10 et 12 centimes de frais de frigo, il faut encore, pour trier les pommes, compter entre 10 et 15 centimes, ça dépend de l’emballage ». Les grandes surfaces fixent elles-mêmes le prix auquel elles achètent les pommes, se plaignent les fruiticulteurs.

   

Si le prix est si bas, c'est aussi parce que les stocks sont encore très importants. Et il faudra écouler ces surplus avant le début de la nouvelle saison, en septembre. Une grande partie de ces stocks viennent de la Pologne, qui est devenue le premier producteur européen de pomme et qui envahit tous les marchés avec des prix extrêmement bas.

   

Certains producteurs belges de pommes ont liquidé tout leur stock à l’industrie du sirop parce qu'elle offre un meilleur prix que les supermarchés. Ils préfèrent vendre à perte, puisqu’ils doivent continuer à payer des frais fixes : la pulvérisation et la taille des arbres, l’amortissement du matériel agricole et des frigos. Les producteurs belges espèrent que la météo les aidera cette saison.

   

(A.L. avec D. Vreux)

   

Crédit photo: Archive Belga

   

Belgique, Economie

Posté par nadialp à 14:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


Commentaires sur Le prix des pommes est historiquement bas | RTBF INFO

Nouveau commentaire